Comment savoir si une formation diplômante est reconnue par l’État ?

Vous êtes à la recherche d’une formation diplômante ? Face à la multitude de certifications, d’organismes et d’écoles, il peut être compliqué de s’y retrouver. Pourtant, un critère simple peut déjà grandement vous aider à bien choisir votre parcours. Ce critère, c’est la reconnaissance de la formation ou du diplôme par l’État. Un cursus validé par l’État garantit que votre diplôme ou votre certification sera aussi pris en compte par les entreprises et les académies en cas de poursuite d’études.

Mais comment savoir si une formation diplômante est reconnue par l’État ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Vérifier que la certification est inscrite au RNCP

Le RNCP pour Répertoire National des Certifications Professionnelles liste l’ensemble des certifications reconnues par l’État. Pour être enregistrées dans ce répertoire, les formations certifiantes doivent respecter des critères stricts au niveau de : 

  • la qualité de la formation et des référentiels d’activité ;
  • la cohérence des blocs de compétences proposées avec la certification visée ;
  • les modalités d’évaluation et de contrôle ;
  • la prise en compte des contraintes légales et réglementaires.

Pour les étudiants, l’inscription au RNCP garantit que leur formation et leur certification auront de la valeur sur le marché de l’emploi et qu’elles auront des correspondances en cas de poursuite d’étude. Par exemple, le niveau bac+3 du Bachelor Développement Web de Webitech est équivalent à une licence (degré de certification de niveau 6 au RNCP).

Comment savoir si une formation est reconnue RNCP ? Le plus simple est de regarder directement sur le site gouvernemental : France Compétences. Vous pouvez rechercher ta formation par l’intitulé du diplôme qu’elle délivre, le nom de l’organisme certificateur ou le code de la certification. Ce code est généralement présent dans la fiche descriptive de la formation.

Par exemple, vous pouvez vérifier que notre Mastère Cybersécurité est bien enregistré au RNCP avec le code de certificat RNCP35273. La formation permet d’obtenir le mastère européen « Expert IT – Cybersécurité et Haute Disponibilité ».

Découvre notre Mastère Cybersécurité

Vérifier que le diplôme est reconnu par l’État 

Une autre manière de s’assurer qu’une formation qualifiante est reconnue est de vérifier que le titre obtenu est « visé » par l’État. Les diplômes visés comportent le visa du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI). Ce visa les officialise au niveau académique. 

Les diplômes visés par l’État 

Comment savoir si un diplôme est reconnu par l’État ? Vous pouvez commencer par consulter les titres et diplômes reconnus comme étant à finalité professionnelle.

Il s’agit notamment des :

  • Diplômes nationaux qui attestent de la réussite à un examen validé par l’État (on retrouve ici tous les BAC, BTS, BUT, Licence, Master, etc.)
  • Diplômes d’État délivrés par un ministère et qui sont réservés à certains secteurs à l’activité réglementée (notamment dans le domaine de la santé ou du social, par exemple le Diplôme d’État d’Infirmier) 
  • Diplômes professionnels qui sont aussi délivrés par un ministère et destinés à certaines branches d’activité comme l’artisanat ;
  • Certifications professionnelles enregistrées au RNCP
  • Grades master délivrés par les universités, IEP et les titres d’ingénieur.

Les autres diplômes reconnus par l’état

Le bachelor et le mastère ne figurent pas dans la liste précédente. Pourtant, ils font partie des diplômes les plus plébiscités par les étudiants et entreprises. Alors sont-ils reconnus par l’État ? Oui ! En France, le bachelor est un diplôme conférant un grade de licence

Le Bachelor Informatique, Systèmes et Réseaux de Webitech délivre ainsi un titre professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées » de niveau 6 (bac+3).

Le Mastère est un label de la CGE, une association regroupant de grandes écoles d’ingénieurs et de management reconnues par l’État. Par exemple, le Mastère DevOps & Cloud de Webitech vous permet d’obtenir une certification professionnelle « Manager de projets informatiques » de niveau 7 (bac+5). Il permet également d’acquérir 120 ECTS (European Credits Transfer System) qui facilitent la correspondance des formations entre les différents pays européens.

Certains diplômes étrangers peuvent aussi être reconnus par l’État. Pour savoir si un diplôme est pris en compte en France, vous pouvez demander une attestation de compatibilité sur le site internet du Centre Enic-Naric. Attention, pour que le titre soit valable, il faut qu’il soit préparé avec une formation diplômante et qu’il soit au préalable reconnu dans son pays d’origine. 

Lorsqu’un diplôme n’est pas reconnu par l’État, il n’est pas visé et porte généralement le nom de l’établissement qui le délivre. Il peut avoir une certaine valeur sur le marché du travail, mais ne permet pas de poursuite d’études.Vérifier que l’école est reconnue par l’État

Vérifier que l’école est reconnue par l’État

Pour être sûr que votre école ou institut de formation est bien reconnu par l’État, consultez directement l’annuaire du ministère de l’Éducation nationale. 

Si votre organisme de formation est public, il fait partie du service public national et est automatiquement connu des administrations, entreprises et académies.

Les écoles privées peuvent aussi être reconnues par l’État après des contrôles visant notamment à évaluer :

  • le contenu des formations ;
  • les modalités d’examen ;
  • les ressources pédagogiques ;
  • l’adéquation de la qualification avec le marché du travail.

Enfin, certaines écoles privées peuvent être hors contrat, c’est-à-dire qu’elles ne perçoivent aucune aide de l’État et peuvent organiser librement leurs programmes, contenus pédagogiques et méthodes éducatives. Cependant, elles peuvent tout de même préparer à des certifications reconnues par l’État

Webitech propose par exemple des BTS SIO visés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Les cours sont délivrés par des professionnels et experts du métier et vous avez accès gratuitement à des outils de digital learning, des ateliers de coaching et des job dating.

Découvrez nos BTS informatiques

De manière plus générale, toutes nos formations diplômantes délivrent des titres reconnus par l’État (RNCP). Nos diplômes informatiques de niveau Bac +2, licences, Bachelors et Mastères sont recherchés par les entreprises du secteur et vous permettent également de poursuivre des études supérieures en informatique !