Ils témoignent

Un changement de vie dans l’informatique

Chez Webitech en tant que « structure de formation » j'ai trouvé ce qu'il me faut, pour le reste à moi de jouer !


Saif, peux-tu nous expliquer ton parcours avant d’intégrer Webitech ? Et comment as-tu connu l'école  ?

Pour vous raconter mon parcours avant d’intégrer Webitech , je vais vous raconter mon parcours à partir de l’obtention du BAC S Spé physique. Ayant passé plusieurs concours j’avais le choix entre dessiner (école de design), fabriquer (école d’ingénieur) ou encore vendre (école de commerce).

Mon choix a été un choix de « cœur » car j’ai choisi le design et j’ai fini par une licence en design transport. Mon choix de formation n’a finalement pas été un bon jugement, ceci s’expliquant par la crise automobile plus la saturation des postes de design automobile (en parallèle j’ai organisé un rallye de voiture de collection mélangeant pilotes et personnes à mobilité réduite. Et j’ai été en première page sur le parisien).

Pour donner suite à cette expérience, j’ai occupé plusieurs postes dont gestionnaire de patrimoine, commercial en accès par biométrie, j’ai même travaillé comme maçon ou encore agent d’artiste à mon compte. Tout cela pour finir avec une stabilité comme caissier puis vendeur chez Castorama.

Ce poste à Castorama ne me suffisait pas je voulais monter en grade et mon responsable a soutenu ma requête en me fixant des objectifs que j’ai réussis avec succès. Malheureusement le deal n’a pas été respecté, j’ai donc décidé de quitter l’entreprise.

En attendant de trouver ma voie j’ai travaillé comme vendeur dans une boutique de lunettes de soleil à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle et par un enchainement d’événements, je suis tombé sur une annonce de commercial en véranda.

Après l’entretien que j’ai réussi, j’ai démarré une nouvelle carrière qui pouvait allier mon envie de concevoir (dessin archi) et le relationnel que j’aime aussi (commerce). J’ai vécu ainsi pendant presque quatre ans. Mais la monotonie a gagné mes journées et j’ai décidé de quitter le poste que j’occupais. Mon directeur m’a proposé d’occuper un poste technique pour donner suite à cela.

J’ai occupé le poste de chef de projet tout en gardant mon activité commerciale. Ça a duré pendant deux ans et malheureusement la charge de travail était telle (malgré une vie plus que confortable) que mon corps n’a pas supporté. Cela m’a couté quasiment un an d’arrêt.

Conscient de mon état (j’ai été hospitalisé et opéré de la jambe…), je devais pour ma famille (marié avec un enfant sur le point de venir au monde) changer de rythme de vie et travailler plus efficacement sans me charger de travail comme un mulet (alors que j’aime faire des journées de 7h à 23h).

Je me suis alors posé une grosse question qui a définit la suite de mon parcours : « Quel marché est porteur tout en aimant le domaine ? »

Aujourd’hui l’informatique et plus précisément la programmation est le domaine qui, après étude (et j’en ai eu du temps en arrêt) est un domaine d’avenir. S’y positionner tout de suite est la meilleure stratégie pour un projet professionnel. De plus j’adore l‘informatique et exprimer ma créativité dans la conception d’un programme est un facteur déterminant pour réussir et s’investir.

J’ai été à la Coding Factory dans un cursus de deux ans en une année (je n’ai pas le temps ahahah) et il me fallait une autre école qui réponde à mes besoins.

C’est pour cela qu’ aujourd’hui je suis chez Webitech en contrat de professionnalisation.

Pourquoi avoir choisi la formation de concepteur développeur d’applications ?

Comme je l’ai expliqué plus tôt mon choix s’est porté sur deux facteurs :

Le premier auquel je n’ai pas réfléchi par le passé et qui m’a couté (je parle en bien) tout l’aventure professionnelle exposée : je n’ai pas étudié le marché et j’ai foncé tête baissée sans réfléchir dans un domaine saturé et en crise.

Le deuxième facteur est un facteur affectif (plus raisonné qu’avec le design et l’automobile) j’ai choisi l’informatique et précisément le développement car je reste quelqu’un de créatif et curieux. Ce domaine répond bien à mes attentes.

Où es-tu en alternance ? As-tu trouvé facilement ton entreprise ?

Je suis en alternance chez « Prodware » sur paris en bord de seine et pour l’anecdote j’ai failli ne pas y aller et par conséquent pas envisager la troisième année d’alternance.

Le fait est qu’à a base j’ai postulé à plusieurs entreprises certaines avec une candidature personnalisée (celles qui m’intéressent le plus) et j’ai mitraillé les autres avec une candidature au format standard sans mettre à jour le profil LinkedIn, Indeed etc….

J’ai aussi été démarché par beaucoup de chasseurs de tête, et j’ai fait plusieurs entretiens d’embauche. J’ai finalement reçu une proposition en CDI dans une entreprise de développement.

J’étais fixé et j’avais accepté. Mais le même jour j’ai été contacté par Prodware pour un entretien pour un contrat pro. J’y suis allé et j’ai été séduit. L’alternance en troisième année m’a traversé l’esprit, c’était devenu envisageable. Seulement, je n’avais pas reçu de réponse ferme qu’ils m’acceptent dans leur équipe alors que le jour de la signature du CDI approchait à grand pas… quand, à 200m du premier jour allant vers la signature et ayant un petit pincement pour Prodware, voilà que Sarah Larouci (RH de Prodware) m’appelle pour me donner la bonne nouvelle.

J’ai fait demi-tour en remerciant l’entreprise du CDI et déclinant l’offre et je suis rentré à la maison !

Je suis chez Prodware depuis le 10 OCTOBRE et aujourd’hui j’ai eu une nomination au séminaire d’entreprise : « Top Développeur » !

Quelles sont tes missions ? Qu’est-ce qui te plait le plus ?

Concernant mes missions :

  • Je suis développeur et je travaille sur une technologie de chez « Autodesk » qui s’appelle « Forge » se basant sur JavaScript servant à traduire tout modèle 3D de n’importe quel logiciel. C’est un vrai challenge car c’est une technologie très peu répandue d’ailleurs je suis le seul à la manipuler dans mon entreprise.
  • Je suis et je me forme sur des logiciels de modélisation 3D pour l’architecture et l’industrie en vue d’un développement sur Forge de plus deux langages de programmation sont à apprendre en accompagnement.
  • J’apprends Dynamo et je suis formateur Dynamo pour les entreprises (plusieurs déplacements en France de prévus). J’ai de bons retours, d’ailleurs une des entreprises a posté une photo du cours sur twitter.
  • Je suis animateur de Webcast : j’anime des conférences en ligne. Un salon virtuel où viennent les clients ou prospect et je présente des slides en fonction des thèmes.
  • Je réalise des projets en IoT, je fourni un développement sur des objets connectés, Arduino, Rasbperry etc….
  • Je travaille sur des applications en fonction de la demande des clients. React, Angular, nodeJS, créer des bases de données, les interroger etc…

Que penses-tu du rythme d’alternance ?

Le rythme d’alternance d’une semaine par mois et cela me convient.

C’était un des critères qui ont fait mon choix (l’ancienne école était 1 semaine sur 2).

Quels sont tes projets pour l’année prochaine ?

Hélas je ne sais pas de quoi est fait l’avenir, tout dépendra des opportunités qui s’offrent à moi. Je ne ferme aucune porte au contraire toute collaboration par la suite peut avoir du potentiel.

Qui sait, je pourrai continuer en master en alternance, comme avoir une proposition d’embauche de mon entreprise (c’est déjà le cas !) à la fin de l’année ou encore une opportunité de créer ma propre structure (je n’en ai pas parlé mais ça déjà été le cas par le passé).

De mon expérience, il faut savoir être à l’écoute et ouvert au marché tout en restant droit dans ses bottes. On peut avoir des projets et rêver, je l’ai fait et par moment j’ai eu du succès mais pour d’autres je me suis bien cassé les dents.

L‘erreur est humaine et le faire jeune c’est acceptable, l’important c’est de bien mesurer les risques et faire ses recherches. Chez Webitech en tant que « structure de formation » j’ai trouvé ce qu’il me faut, pour le reste à moi de jouer !

Découvrez notre filière informatique

Port de Versailles

6-8 rue firmin Gillot 75015 Paris

Besoin d'aide ?

Nous avons toutes les réponses à vos questions.

Contactez-nous

La communauté Webitech