Progrès technologiques et informatiques, la demande de développeur n’est pas près de diminuer

L’informatique est un domaine en permanente transformation. Les derniers progrès des algorithmes d’intelligence artificielle et l’essor des outils no-code ont ainsi pu susciter quelques inquiétudes pour les développeurs. Pourtant, la demande de spécialistes en programmation et conception de logiciels n’a jamais été aussi forte ! L’année 2022 a été marquée par un marché IT extrêmement dynamique avec de nombreuses offres d’emploi et aucune baisse n’est prévue pour 2023. Résilient et flexible, le secteur du digital se transforme et s’adapte aux évolutions de la société, mais les nouvelles technologies ont toujours besoin d’experts IT pour les faire fonctionner. Découvre concrètement pourquoi la demande de développeur n’est pas près de diminuer ! 

Le no-code, une opportunité pour les développeurs

Le no-code désigne l’ensemble des outils qui permettent de créer des sites et logiciels sans savoir programmer. Les utilisateurs « non techniques » ont ainsi la capacité de développer et d’exploiter leurs propres applications. La plupart de ces solutions se basent sur des interfaces visuelles et graphiques particulièrement intuitives. Alors les entreprises vont-elles pouvoir se passer des développeurs grâce à ces solutions automatisées ? 

Loin de là ! Le no-code comporte certains inconvénients et surtout des limites. Les plateformes no-code reposent sur des briques de programmation préexistantes. Sans code, il n’y a donc pas de no-code ! Et pour les projets complexes, il faut souvent repasser par l’algorithme pour adapter les différentes fonctions et variables. 

Les entreprises et organisations continuent ainsi de faire appel à des développeurs qualifiés pour les sites et logiciels qui requièrent des fonctionnalités précises et personnalisées. Elles ont également besoin d’experts en IT pour gérer les problèmes :

  • de performance des applications ; 
  • d’interopérabilité et d’accès ; 
  • d’intégrité des données et de sécurité. 

Enfin, les organisations recherchent aussi les compétences en analyse, communication et gestion de projet des experts IT. Des qualités et soft skills que les plateformes no-code ne pourront pas remplacer ! 

À découvrir aussi : la fiche métier du développeur web

L’intelligence artificielle, réellement une menace pour les développeurs ?

La deuxième menace qui planerait sur le métier de développeur serait l’intelligence artificielle et ses progrès qui font régulièrement la une de l’actualité IT. Par exemple, le dernier outil ChatGPT développé par Open AI est capable de générer ses propres lignes de code sur simple demande écrite. De là à remplacer les programmeurs ?

Là aussi, il n’y a pas vraiment de risques pour la profession pour 3 raisons majeures. La première est que tout n’est pas automatisable. Le développement de sites ou de logiciels ne se résume pas à écrire des lignes de codes. Les concepteurs de projets digitaux doivent également prendre en compte :

  • l’architecture existante ;
  • les contraintes opérationnelles ;
  • le déploiement ; 
  • l’évolutivité et la maintenance ;
  • la cybersécurité. 

Deuxièmement, le développement d’une application intervient après une analyse précise des besoins fonctionnels, des phases de maquettage et souvent de multiples réunions et échanges entre le client, le maître d’ouvrage et les équipes de développement.

Enfin, il ne faut pas oublier que les algorithmes d’intelligence artificielle fonctionnent grâce à des phases de nettoyage des données, des modélisations, des entraînements et des optimisations réalisées par des spécialistes de ces domaines. En résumé, plus l’intelligence artificielle progresse, plus les offres d’emploi pour les data scientists, les ingénieurs machine learning, mais aussi les développeurs en intelligence artificielle augmentent.

Le développeur en intelligence artificielle, la nouvelle star du marché de l’emploi

Selon un rapport de la Commission européenne, il existe une véritable pénurie de talents dans le domaine de l’intelligence artificielle et du big data. Près de 36 %, des entreprises françaises utilisent au minimum une technologie d’IA et entre 45 à 57 % d’entre elles souhaiteraient le faire dès qu’elles parviendront à recruter des experts compétents pour exploiter cette technologie ! 

Parmi les profils les plus recherchés figure le développeur en intelligence artificielle. Ce spécialiste de la programmation, mais aussi des données et capable de créer des applications prédictives basées sur l’IA. Il peut ainsi travailler dans de multiples secteurs d’activité tels que le commerce, la santé, l’environnement ou encore l’industrie et les transports.

Le développeur en intelligence artificielle fait partie des métiers émergents liés à l’essor du big data et les entreprises convoitent les niveaux diplômés de ce secteur. En 2023, un développeur en intelligence artificielle peut ainsi gagner près de 51 500 € brut par an, dès la fin de ces études ! (Source Talent.com).

Découvre notre Mastère Big Data et Intelligence Artificielle

La cybersécurité, toujours en pénurie de talents

L’intelligence artificielle n’est pas le seul domaine IT à connaître une véritable pénurie de talents… L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, (ANSSI) estime que seulement 25 % des besoins en recrutement en cybersécurité sont couverts. Les entreprises de leur côté sont 88 % à considérer que leur système informatique (SI) n’est pas assez sécurisé faute de collaborateurs qualifiés…

L’expert en cybersécurité est donc également une perle rare sur le marché de l’emploi IT. Ce spécialiste des cybermenaces audite, analyse et sécurise en permanence les SI. Son objectif : détecter les vulnérabilités d’un réseau, d’un site ou d’un terminal avant les pirates et réagir le plus rapidement possible en cas d’attaques.

Là aussi, pour se protéger, les organisations rivalisent d’offres aux rémunérations souvent très attractives. Les experts en cybersécurité junior touchent ainsi en moyenne 45 000 € par an. Cette rémunération évolue ensuite régulièrement jusqu’à atteindre les 75 000 € par an pour les profils plus expérimentés.

Découvre notre Mastère Cybersécurité 

Que ce soit dans l’intelligence artificielle, dans la cybersécurité ou simplement dans la conception de sites et logiciels, le poste de développeur a encore de beaux jours devant lui ! Directement lié à l’évolution de la société, ce métier s’adapte, mais sans perdre de son attractivité.
Envie de faire carrière dans ce secteur porteur ? N’hésite pas à consulter nos différentes formations informatiques et à contacter nos conseillers pédagogiques pour leur poser toutes tes questions !

Contacte nos conseillers pédagogiques