Devenir Traffic Manager : formation, salaires, missions…

Avec l’essor du digital de nouveaux métiers ont emergés : Traffic Manager, Web analyst, Growth Hacker, Data Scientist, CRM Manager… Ces nouveaux métiers, à consonnance anglosaxonne, se répandent parmi les entreprises françaises. Rattaché au service marketing, le traffic manager doit avoir un pied dans la data, dans l’IT et surtout être spécialiste de la promotion publicitaire.

Découvrez notre mastère Stratégie Digitale et Webmarketing

C’est quoi un Traffic Manager ?

Traffic Manager est un métier du digital qui vise à créer et gérer des stratégies qui permettent l’acquisition de trafic sur un site web. Le Traffic Manager est donc un employé clé d’une entreprise qui souhaite se développer et rayonner sur Internet.

Son objectif est d’accroitre les ventes de biens ou services de l’entreprise via la publicité promotionnelle et le développement de l’audience du site internet.

Les compétences du Traffic Manager

Il doit avoir une vision stratégique et connaitre son audience afin de savoir comment la cibler, comment la satisfaire et comment l’attirer sur son site. Il doit aussi être capable d’analyser ses résultats et d’en tirer les conclusions pour améliorer ses performances. C’est un métier qui est étroitement lié aux règles et mises à jour des plateformes sur lesquelles le Traffic Manager agit (Google, Facebook…). Il doit donc se tenir informé régulièrement des évolutions du digital. Le Traffic Manager doit être évidemment à l’aise avec les chiffres car il devra analyser les résultats de ses campagnes publicitaires et du site internet.

Quelle formation pour devenir Traffic Manager ?

Pour devenir Traffic Manager, il y a plusieurs possibilités. Vous pouvez devenir Traffic Manager à partir de formations de niveau Bac+3 en marketing digital ou en informatique.

Découvrez notre formation Bachelor Marketing Digital

Cependant, il est préférable de poursuivre avec un mastère et ainsi se spécialiser dans la collecte et l’analyse de datas.  C’est cette formation qui vous garantira le plus de chance d’accéder au poste de Traffic Manager. Une expérience professionnelle en web marketing ou datas analyst est souvent demandée, d’où l’importance de faire cette formation en alternance si vous en avez l’opportunité.

A lire aussi : Data scientist et Data Analyst : quelles différences ?

Que fait un Traffic Manager ?

Les missions du Traffic Manager sont nombreuses. Il crée et met en place des campagnes publicitaires en ligne. Pour cela il doit réfléchir au type de message qu’il veut mettre en avant, à son support mais également à son audience. Cela peut donc être la création de bannières sur des sites web, l’achat d’espace publicitaire dans Google, la sponsorisation de posts sur les réseaux sociaux…

C’est une stratégie au global qu’il doit réaliser en tenant compte de la cible visée, du budget, des objectifs commerciaux et des délais imposés.

Une fois les campagnes publicitaires d’acquisition en ligne, le Traffic Manager monitore les performances afin d’analyser l’efficacité de ses campagnes et constater d’éventuelles irrégularités. Pour cela il se base sur les statistiques qu’il a à disposition : les statistiques des outils utilisés pour ses campagnes et bien évidemment les statistiques de son site web : visiteurs uniques, taux de conversion…

Après avoir dressé un bilan et analyser les résultats de ses campagnes, le Traffic Manager réfléchis à comment optimiser ses prochaines campagnes pour cibler encore plus de personnes à moindre coût et donc avoir la campagne la plus efficace possible.

Ces missions ne sont donc jamais les mêmes et il doit réfléchir sans cesse à comment il pourrait améliorer ses campagnes. C’est pourquoi le poste de Traffic Manager est un métier où on ne s’ennuie jamais et où la curiosité et l’apprentissage via le test sont les points clés de réussite et d’épanouissement.

A lire aussi : Comment choisir son école d’informatique à Paris ?

Combien gagne un Traffic Manager ?

En début de carrière, un Traffic Manager junior gagne entre 2000 et 3000 euros bruts mensuel. Cela dépend principalement de son expérience et de sa capacité à mener des campagnes publicitaires en autonomie.

Il peut vite évoluer grâce aux résultats de ses performances qui influeront directement sur le CA de l’entreprise. Un Traffic Manager Senior gagne entre 3000 et 5000 euros bruts mensuels.

A lire aussi : Les métiers les mieux payés en informatique