COVID-19 : comment trouver son alternance en temps de crise ?

Décrochez une alternance après le Coronavirus : mode d’emploi


Vous êtes étudiant et vous cherchez une entreprise en alternance pour effectuer vos études supérieures ? Vous trouvez que décrocher une alternance est difficile en cette période de crise sanitaire liée au Covid-19 ? Pas de panique, on fait le point sur la situation avec vous !

La mise en place d’aides de l’Etat pour l’alternance

Soutenir les entreprises pour recruter en contrat d’apprentissage

Alors qu’en 2019 l’apprentissage enregistrait une hausse de 16% de ses effectifs en France, l’Anaf (association nationale des apprentis de France) estime sur une baisse de 100.000 apprentis à la rentrée. En raison du Covid-19, Muriel PENICAUD, Ministre du Travail, a annoncé début juin 2020 des mesures exceptionnelles pour maintenir la dynamique de recrutement des apprentis (contrat d’apprentissage) en France :

  • Les entreprises qui recruteront un apprenti d’un niveau CAP/BEP à un niveau bac+5 (mastère/master) du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 bénéficieront d’une aide élargie à l’embauche de 8.000 euros pour les majeurs et 5.000 euros pour les mineurs (contre 4 125 euros actuellement)
  • Ce dispositif d’aide est ouvert aux entreprises de plus de 250 salariés justifiant de 5% d’alternants dans leurs effectifs en 2021

> Vous êtes un étudiant, vous voulez tout savoir sur l’alternance ? Cliquez ici.

> Vous êtes une entreprise, vous souhaitez connaitre l’ensemble des aides pour le recrutement d’étudiants ? Cliquez ici.

Les entreprises recrutent-elles suite au Covid-19 ?

Quel bilan économique en France ?

D’après une évaluation de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiée le 5 juin, la France serait un des pays les plus touchés économiquement par la crise du Covid-19. Loin de nous l’idée de vous alarmer, ce résultat s’explique en grande partie du fait que la branche hébergement-restauration a connu une baisse de 80% en raison de l’arrêt violent du tourisme mondial. Et on le sait, la France accueille chaque année des millions de touristes en quête du charme à la française.

Quelles sont les entreprises qui recrutent malgré la crise sanitaire ?

Certaines entreprises ne connaissent pas la crise, et c’est tant mieux. Le secteur d’activités joue aujourd’hui un rôle déterminant pour la pérennité d’une entreprise aujourd’hui. Certes le tourisme en prend un sacré coup, mais qu’en est-il de la grande distribution ? Des sites e-commerce ? Des groupes pharmaceutiques ? Des entreprises du digital ? Tour d’horizon des entreprises qui recrutent et ce malgré la crise du Coronavirus.

Le groupe La Poste

Vous aussi vous vous êtes fait livrer des colis durant le confinement ? Alors imaginez cela à l’échelle nationale ! Et ce n’est pas prêt de s’arrêter ; en effet notre vécu face à la crise va profondément bouleverser notre mode de consommation. Dans ces nouvelles conditions, les offres d’emploi du groupe La Poste sont très nombreuses et couvrent un large panel de métiers : technicien de maintenance, conseiller bancaire, chargé de développement clientèle, facteur, chef d’équipe… Et les étudiants ne sont pas mis sur la touche !

> Découvrir les offres d’emploi du groupe La Poste

Monoprix

Le secteur de la grande distribution se porte bien, les drives des hypermarchés ont triplé leur chiffre d’affaires et l’alimentation en général a connu une augmentation de 7 à 8% de ses bénéfices. Monoprix recrute près de 300 personnes et il y en a pour tous les goûts : chargé de recrutement, chef de secteur, gestionnaire de formation, community manager ou encore responsable technicien maintenance.

> Découvrir les offres d’emploi Monoprix

Bouygues Telecom

Le groupe Bouygues Telecom, filiale du groupe Bouygues spécialisé dans les télécommunications, propose plus de 400 emplois ou alternance, dans le développement informatique et la data, la comptabilité, la finance, le commerce, les ressources humaines.

> Découvrir les offres de Bouygues Télécoms

Ubisoft

Fan du gaming ? On ne vous présente plus Ubisoft, ce spécialiste des jeux vidéo. Très réputée pour sa marque employeur et le bien-être de ses salariés, l’entreprise recrute aujourd’hui plus de 300 profils dans les métiers du développement informatique, design, testeur, chef de projet…

> Découvrir les offres d’emploi Ubisoft

Le groupe SNCF

La SNCF recherche plus de 1000 personnes, aussi bien des juniors que des seniors, à travers la France : juristes, assistants de managers, développeurs, assistant MOA, … vous trouverez votre bonheur !

> Découvrir les offres de la SNCF

Loin d’être exhaustive, cette liste complète les postes en alternance dont disposent nos chargés de relations entreprises. Chaque jour, ils sont en relation avec nos partenaires et font matcher les attentes des entreprises avec les profils de nos étudiants.

> Vous cherchez une entreprise en alternance ? Contactez nos équipes !

Où trouver une alternance après la crise du Covid-19 ?

Les sites de recrutement pour trouver une alternance  

Il existe un grand nombre de sites pour vous aider à trouver une entreprise en alternance :

Nos 10 conseils pour trouver une alternance après la crise du Coronavirus

  • Demander à votre école supérieure les offres en alternance à pourvoir
  • Faîtes marcher votre réseau personnel et professionnel
  • Inonder les réseaux sociaux de votre recherche
  • Parcourir les jobboards, aussi appelés plateformes de recrutement
  • Se renseigner au maximum sur les entreprises visées
  • Personnaliser vos candidatures pour chaque entreprise
  • Continuer de postuler spontanément
  • Organiser sa recherche et relancer les entreprises
  • Ne mettre aucune entreprise de côté : de la start-up au grand groupe
  • Participer à des salons (virtuels) dédiés à l’orientation.
    L’Etudiant organise le Salon Virtuel Etudes supérieures avec ou sans alternance du 17 au 20 juin, inscrivez-vous.

Pour conclure, les deux mois de confinement auront décalés la période d’embauche de mai-juin des entreprises qui cherchent des collaborateurs pour septembre. Les demandes devraient continuer de tomber cet été et se poursuivre en septembre/octobre avec la relance de l’économie.

> A consulter aussi : la FAQ de l’apprentissage